Présentation du projet

A la fin des années 1970, Marie Métrailler s’éteint. L’atelier cesse peu à peu ses activités et reste en l’état durant plusieurs années. En 2010, la vente du local est annoncée, dans lequel il subsiste encore plusieurs métiers à tisser ainsi qu’une réserve importante de fil (près de deux tonnes de laine et de chanvre en bon état). C’est pour sauvegarder cet atelier, les biens patrimoniaux qu’il recèle et plus largement le savoir-faire lié au travail du fil que se crée en octobre 2017 la Fondation atelier de Marie Métrailler (FAMM).

Le projet de la Fondation vise a à racheter le local dans lequel se trouve l’atelier, le restaurer puis redémarrer ses activités. Ce projet ambitieux s’inscrit dans l’esprit d’ouverture et d’entreprise de Marie Métrailler puisqu’il vise à remettre en activité les métiers à tisser afin de développer une gamme de produits, de favoriser les échanges avec le public de passage, et aussi de transmettre un savoir-faire autour du fil.

Une gamme de produits estampillée « Atelier de Marie Métrailler » fabriquée à Evolène: tissus d’ameublement, linges, sets de tables, etc.

Des visites de l’atelier, des soirées autour de la figure de Marie Métrailler, des journées de découverte du tissage et d’initiation au travail du fil.

Un lieu unique pour transmettre les savoir-faire autour du fil et du tissage à l’occasion d’ateliers ponctuels ou encore de stages de plusieurs jours.